MENU

mardi 19 janvier 2021

News

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

Ce petit mot pour vous dire qu'ayant pas mal d'activités au travail, j'ai moins le temps de faire le tour de vos blogs et le rythme de mes lectures est un peu au ralenti.
 

Je reviens très vite avec la chronique de ma lecture actuelle.

J'espère que vous allez bien et je vous souhaite donc une belle semaine !

A très bientôt !

 

jeudi 14 janvier 2021

Citations & extraits (78)

 

"Ne recule devant rien, sois courageuse, mais fais les bons choix." 

"L'amour, c'est un échange ; sans échange, il n'y a que souffrance à la clé."

"Dans la vie, il est préférable d'organiser chacune de ses priorités."

"La question "Qui suis-je ?" ne mène jamais nulle part. Il faut vivre avant. Faire."

"Cherche les astuces qui t'aideront à construire ce que tu désires au plus profond de toi."

"Les idées sont belles en apparence, mais elles ne remplacent pas les actes."

"Personne ne peut comprendre ce que nous vivons. Nous nous créons sans cesse."


(Alice aux petites balles perdues - Aurélie Lesage)

 

mercredi 13 janvier 2021

Alice aux petites balles perdues - Aurélie Lesage

 

Un grand merci à Aurélie Lesage pour l'envoi de son livre !

Editions JDH 2020 / 181 pages


J'attrapais chacun des mots d'Alice au vol. Pas un n'est retombé sur le sol. Ce qui est normal. Ses mots sont des oiseaux étranges. Et normalement, les oiseaux ne papillonnent pas. Elle attend tellement de la vie, Alice, elle cherche tellement des réponses, Alice... Pas seulement l'amour. Ce serait trop simple.
L'adolescente comme la femme, et peut-être la petite fille qui sombre en elles deux, réfléchissent de concert sur la mystique de la vie. Elles font un voyage, dans la petite couronne de leur existence tout d'abord, puis dans sa grande couronne ensuite. Dans un train, l'amour; devant un écran, la mort : dans une chambre d'hôtel, la révélation qui fait que la jeune fille laisse place à la femme.
C'est quoi, cette arme, Alice ? Que fait-elle entre tes mains ? Quel est ce pari stupide que tu fais, à une contre six ? Il y aura des balles perdues, Alice, avant que le début des réponses à tes questions n'effleure tes oreilles.  Bang ! Bang !



Alice est une lycéenne qui n'a pas vraiment d'amis, à part Nikki qui est tout son contraire. C'est avec elle d'ailleurs qu'elle va se rendre à une soirée où là, sa vie va prendre une direction quelque peu dangereuse à cause d'un pari qu'elle a accepté. Et, à partir de là, on suit Alice qui s'interroge davantage sur sa vie, sur le monde actuel entre autres. 

Dès les premières pages, je me suis attachée à Alice, je l'ai trouvé très mûre dans ses réflexions et aussi, c’est le genre de personne qui souhaite être appréciée pour ce qu'elle est, sans devoir s'inventer une autre personnalité pour plaire aux autres.
Avec cette histoire, l'auteure démontre par la même occasion qu'il n'est pas toujours évident de trouver sa place dans ce monde actuel et surtout quand on est entre l'adolescence et l'âge adulte.

"Alice aux petites balles perdues" est un roman qui se lit très bien, que j'ai pris plaisir à lire du début jusqu'à la fin et qui interroge sur notre existence et sur ce que l'on souhaite vraiment. L'histoire peut paraître parfois dure à travers Alice mais elle est très réaliste.
De plus, Aurélie Lesage a une plume remarquable et très poétique. D'ailleurs, j'ai relevé pleins de citations que je vous ferai partager ultérieurement qui portent chacune à la réflexion.
Pour conclure, je ne serai que trop vous décrire ce que j'ai ressenti durant cette lecture tant j'ai été subjugué d'émotions mais, ce que je peux vous dire c'est que c'est un livre à posséder d'autant plus, que je trouve la couverture très jolie. Bref, c'est une très belle découverte !

 


 

  

lundi 11 janvier 2021

Commande reçue aujourd'hui :

 



 

Donnie Darko

 


 

Middlesex, Iowa, 1988. Donnie Darko est un adolescent de seize ans pas comme les autres. Introverti et émotionnellement perturbé, il entretient une amitié avec un certain Frank, un lapin géant que lui seul peut voir et entendre. Une nuit où Donnie est réveillé par la voix de son ami imaginaire qui lui intime de le suivre, il réchappe miraculeusement à un accident qui aurait pu lui être fatal. Au même moment, Frank lui annonce que la fin du monde est proche. Dès lors, Donnie va obéir à la voix et provoquer une série d’événements qui sèmeront le trouble au sein de la communauté…  

Mon avis : Voilà un film qui sort du commun car le scénario bien qu'étrange tient en haleine jusqu'à la fin. Au début, j'avoue que j'ai eu dû mal à assimiler l'histoire, si c'était un rêve etc... mais la fin qui demande un attention particulière révèle en fait la compréhension de l'intrigue.
Bref, c'est un film qui marque et dont je ne suis pas prête d'oublier. 


mardi 5 janvier 2021

Daphné du Maurier

 



Nom de naissance :
 Daphne du Maurier

Naissance : 13 mai 1907 à Londres

Décès : 19 avril 1989 (à 81 ans) à Par dans les Cornouailles

Nationalité : Britannique






OEUVRES (par date de parution en France)

Romans :

- 1939 : Rebecca
- 1941 : L'auberge de la Jamaïque LU ET CHRONIQUÉ 💗
- 1947 : Le Général du roi
- 1949 : Jeunesse perdue
- 1950 : La chaîne d'amour 
- 1951 : Les parasites
- 1952 : Ma cousine Rachel
- 1955 : Mary-Anne
- 1957 : Le Bouc-émissaire
- 1958 : L'aventure vient de la mer ou la crique du français
- 1963 : Château Dor
- 1966 : Le vol du faucon
- 1970 : La maison sur le rivage
- 1970 : Le Mont-brûlé
- 1974 : Mad

Recueils de nouvelles :

- 1961 : Le point de rupture
- 1964 : Les oiseaux et autres nouvelles
- 1972 : Pas après minuit
- 1981 : Le rendez-vous
- 2013 : La poupée

Essais : 

- 1935 : La fortune de Sir Julius Levy
- 1948 : Les Du Maurier

dimanche 3 janvier 2021

Satoko chez les Fourmis - Isabelle Gendron


Editions Fleurus 1967 / 123 pages 



Tokyo de l'après-guerre... Dans une activité prodigieuse, le peuple japonais reconstruit sa capitale qui va devenir la plus grande ville du monde. Mais dans les faubourgs s'entasse une population misérable est chaque hiver voit mourir des enfants sous les pitoyables abris du bidonville de la Sumida. Personne ne peut rien faire pour eux... Personne, sauf une jeune étudiante, Satoko, que la souffrance des autres empêche de dormir.
Satoko quittera son foyer confortable et ses riches amis pour s'installer au milieu de ces "fourmis" que sont les chiffonniers de la Sumida...
Satoko, à 20 ans, bouleversera le Japon...




"Satoko chez les fourmis" relate l'histoire vraie de Satoko Kitahara qui s'est battue de ses vingt-ans jusqu'à son décès âgée d'à peine trente ans, pour le village des Fourmis où vivent les chiffonniers tant bien que mal. 
Avec ce roman et au travers des personnages tels que Sumaé et Yoshi entre autres, on prend conscience de la difficulté de vivre dans des bidonvilles quand on n'a pas de vêtements, ni de chaussures adéquates et des maisons qui ne sont en fait que de simples abris laissant passer le froid et l'humidité. Sans compter également que la véritable nourriture s'y fait rare. 
Ainsi, quand Satoko vient une première fois apporter des vivres et des habits à ces chiffonniers, la majorité d'entre eux espère la revoir et Satoko y compte bien et va jusqu'à quitter sa vie aristocratique pour habiter dans ce bidonville afin de les aider au mieux. Mais, un jour, le gouvernement à d'autres projets et compte raser le village des Fourmis alors, Satoko bien que malade et épuisée, qui a écrit un livre sur eux, compte bien se battre jusqu'au bout pour que les chiffonniers ne finissent pas expulsés.

Voilà donc un roman qui m'a appris cette partie de l'histoire du Japon et surtout, qui m'a fait connaître cette jeune femme remarquable qu'était Satoko. L'histoire est très bien écrite et même si elle dépeint la misère cela n'est pas larmoyant au contraire, grâce à Satoko ce sont des personnes emplies d'espoir que l'on suit, n'ayant qu'une envie : de construire et d'améliorer leur bidonville. 
A la fin également de ce petit roman, figure une quinzaine de pages documentées sur le Japon nous apprenant ainsi leur enseignement à l'école mais aussi leurs transports en commun etc... à savoir que c'est daté des années 60.
Pour conclure, ce livre a été une bonne découverte pour moi, et en plus d'avoir appris certaines choses, j'ai aimé suivre Satoko et les autres protagonistes qui m'ont paru de suite attachants et dont, j'ai eu dû mal à quitter. Bref, une histoire dont je ne suis pas prête d'oublier !


Ci-dessous une photo de Satoko Kitahara (voir aussi sa fiche wikipédia)





 

Citations & extraits (77)

 

"Répondre à la violence par la violence est toujours un échec."


"Ce qu'il y a de bien avec les gens un peu cultivés, c'est qu'on ne perd pas de temps en explications laborieuses."


(BAL : technicien de surface - Christophe Herpin)

 

samedi 2 janvier 2021

Bilan de mes lectures de l'année 2020

 

 LIVRES LUS : 

 

- Cellulaire de Stephen King  

- Conan le barbare de Lyon Sprague de Camp et Lin Carter

- Berceuse pour Bérurier de San Antonio

- Connaissez-vous Maronne ? de Daniel Boulanger

- Un jour tu verras... de Mary Higgins Clark

- Demain est une autre vie de Thierry Serfaty

- Isaac et Charlemagne de Freddy Woets

- La mémoire fantôme de Franck Thilliez

- Celle qui a tous les dons de M.R. Carey

- Sans les mains de P.D. James

- La petite Chartreuse de Pierre Péju

- La voix de mon père de Brigitte Lechanteur

- Entrez dans la transe de Céline Spreux

- La photo de la brasserie de Jeanne Taboni Misérazzi

- Anna Plurielle de Virginie Vanos

- La Parthénogenèse d'Anne-Laure Julien

- Le tour du monde des infos insolites de Doc Seven

- La fille au revolver d'Amy Stewart

- Battue de Virginie Vanos

- Indian Psycho d'Arun Krishnan

- Un café maison de Keigo Higashino

- Ambre de Kathleen Winsor

- Bye bye Blondie de Virgine Despentes

- Vengeances tardives de Francis Schull

- Cristal qui songe de Theodore Sturgeon

- Walhalla de Graham Masterton

- Chair de Poule : Ne réveillez pas la momie ! de R.L. Stine

- La vérité en salade de San-Antonio

- La Fanfarlo de Baudelaire

- En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut

- La lettre de Brigitte Lechanteur

- La chambre ardente de Max Gallo

- Chair de Poule : Prisonniers du miroir de R.L. Stine

- Le secret du mari de Liane Moriarty

- La boutique de le seconde chance de Michael Zadoorian

- La Dame pâle d'Alexandre Dumas

- Unica d'Elise Fontenaille

- Le miniaturiste de Virginie Lou

- Le Magicien de Jean-Marc Souvira

- L'homme bicentenaire d'Isaac Asimov et Robert Silverberg

- Venise, bises, cerises de Nancy Guilbert

- Pour sa survie d'Hugo Viaules

- L'homme qui rajeunit de Jacques Asklund

- Le spectateur de Virginie Vanos

- Rain Man de Léonore Fleischer

- La petite copiste de Diderot de Danielle Digne 

- Tic Tac de Dean Koontz

- Captive de Julie Jean-Baptiste

- Sarah Bernhardt : l'indomptable d'Evelyne Morin-Rotureau

- Pierre et Jean de Maupassant

- Les jours de poudre jaune d'Isabelle Wlodarczyk

- Shutter Island de Denis Lehane

- Les enfants indociles de Marie Charrel

- L'illusionniste de Christopher Fowler

- Le sourire de Marie-Adélaïde d'Annie Pietri

- Chair de Poule : Dangereuses photos de R.L. Stine

- Le loup habillé en grand-mère de San-Antonio

- Mutation de Robin Cook

- Bienvenue chez les Gaulois de Gaspard Chevallier

- Le coup du Père François de San-Antonio

- La neuvième vue de Louis Drax de Liz Jensen

- La petite Doritt de Charles Dickens

- Histoire de Lisey de Stephen King

- Tartine beurrée au sucre et autres petits bonheurs de l'enfance de Frédérick Maurès

- Le Ring de Mélanie Daniel

- Les fourmis de Bernard Werber

- L'auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier

- La maison du clair de lune de Mary Higgins Clark 

- De cape & de mots de Flore Vesco

- Hitchcock présente Histoires qui riment avec crime

- Les poubelles pleurent aussi de Guillaume Suzanne

- La cousine Bette de Balzac

- Claudie Erell et le coffret corsaire d'Aline Delpian

- La nuit des temps de Barjavel

- La Plate-Forme de Marie Gallicher

- Les plus qu'humains de Theodore Sturgeon

- Crime face à la mère de Daphné Guillemette

- Harriet d'Elizabeth Jenkins

- Marlock Brave : Enquête à Londres de Katia Verba

- Amelia Earhart : L'aviatrice qui voulait faire le tour du monde de Pascale Perrier & Isabelle Delorme

- Le troisième jumeau de Ken Follett

- La deuxième femme de Louise Mey

- Scarlett mène l'enquête de Fleur Hitchcock

- Claudie Erell à La goule aux fées d'Aline Delpian

- Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

- La femme abandonnée de Balzac

- Billy-ze-Kick de Jean Vautrin

- Un samedi soir entre amis d'Anthony Bussonnais

- Le monde peut bien brûler de Pierre Costes

- Captive : La Faille de Julie Jean-Baptiste

- Les expressions françaises de Pascale Perrier & Michel Boucher

- Le lièvre de Vatanen d'Arto Paasilinna

- La plume de Marie de Clémentine Beauvais

- Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin

- Au secours, mon voisin est un vampire ! de Céline Le Gallo

- Les ombres du mal de Céline Spreux

- BAL : Technicien de surface de Christophe Herpin


LES LECTURES COUPS DE CŒUR :  

 

 


Et vous, qu'elles ont été vos lectures coups de cœur ? des lectures dont vous n'êtes pas prêt d'oublier ?