MENU

dimanche 29 novembre 2020

La femme abandonnée - Honoré de Balzac

 

Lecture commune avec Maggie (voir son avis)


Editions Folio 2018 / 124 pages

 

 

Pour avoir eu une aventure avec un homme, l'héroïne est répudiée par son mari et reléguée en province. Rejetée de tous, avec pour seule compagnie "les souvenirs d'une jeunesse brillante", elle rencontre un jeune homme immédiatement séduit "par le triple éclat de sa beauté, du malheur de la noblesse." Ils s'aiment. Mais un jour la mère du jeune homme décide de le marier...
Une nouvelle superbe et cruelle - qui concentre tout le talent d'analyse de Balzac - sur un amour menacé par les conventions sociales.




Gaston de Nueil, jeune baron parisien âgé d'une petite vingtaine d'années, ayant une maladie inflammatoire se rend chez une cousine en Basse-Normandie où l'air de la campagne lui est conseillé pour son rétablissement. C'est là-bas qu'il entend parler de la vicomtesse Mme de Beauséant, attisant ainsi sa curiosité, il fera le nécessaire pour la rencontrer. Cette dernière est une femme d'une trentaine d'années tellement déçue par l'amour qu'elle y renonce pour ne pas une fois de plus être malheureuse, préférant donc la solitude.

Au tout début, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire ceci étant expliqué par des phrases que j'ai trouvé un peu trop longues. Néanmoins, les personnages principaux nous sont très bien dépeints, aussi bien sur leur personnalité que sur leur physique.
C'est à partir du moment où Gaston rencontre Mme de Beauséant que le récit m'a le plus intéressé car leurs échanges sont charmants et Gaston est attendrissant. Il va également jusqu'à Genève pour la retrouver.

Même si j'ai aimé suivre ces deux personnages, il m'a manqué quelque chose pour que j'apprécie davantage cette intrigue dont, j'ai trouvé la fin un peu trop abrupte. Est-ce le format court de cette nouvelle ? je ne serai le dire mais, je n'ai pas été aussi charmée par la plume de Balzac comme je l'avais été avec "La cousine Bette". Ceci étant dit, les conventions sociales et l'époque du XIXème nous sont bien retranscrites.

Pour conclure, c'est une lecture qui ne va pas me marquer mais ce n'est pas non plus une déception pour autant. Je m'attendais juste à mieux de cette nouvelle par rapport à ce que décrit le résumé.  Bref, je continuerai quand même de découvrir les autres œuvres de Balzac de temps en temps.


Livre lu de cet auteur :
- La cousine Bette

 Voir sa bibliographie

14 commentaires:

  1. Ses nouvelles sont souvent cruelles...

    RépondreSupprimer
  2. Je connais très peu les écrits de Balzac... Pas certaine de lire cette nouvelle, mais merci pour la découverte. Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux lire du Balzac je te conseille "La cousine Bette" si tu ne l'as pas déjà lu ;)

      Supprimer
    2. Merci du conseil, je garde en tête :D

      Supprimer
  3. Moi aussi, je suis déçue. Pas assez d'ampleur dans l'histoire. Moi aussi je compare à la cousine Bette... Les deux lectures à la suite, ça a été en défaveur d ela nouvelle ! Merci de cette nouvelle participation :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette nouvelle a été moins approfondie... dommage mais contente d'avoir pu la découvrir en lecture commune avec toi. Merci encore de me l'avoir proposé :)
      Bonne journée !

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais lu Balzac, mais bon, les classiques et moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De temps en temps j'aime bien... j'apprécie la plume des auteurs classiques ;)

      Supprimer
  5. Dommage pour ceyte nouvelle ! Moi j'ai lu la peau de chagrin de Balzac j'avoue que c'était assez dur à lire, il y a beaucoup de détails !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, je compte lire un jour "La peau de chagrin" ;)
      Bonne journée

      Supprimer
  6. Un titre que je n'ai jamais lu, comme je l'ai dit à Maggie ! Mais je ne dis pas non un jour tout de même :) Bisous

    RépondreSupprimer
  7. je suis d'accord avec toi. C'est trop court, un peu inconsistant. En même temps c'est une nouvelle qui impose la rapidité... Je participe à la LC mais... en retard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c’est parfois l'inconvénient des nouvelles.
      A bientôt et merci d'être venue partager ton ressenti de cette lecture :)
      Bonne journée

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas ce roman.Desuet mais charmant certainement.Je le retiens.

    RépondreSupprimer