jeudi 13 décembre 2018

Le Magicien d'Oz - Lyman Frank Baum



Résumé : 

Dorothy est une jeune orpheline qui habite le Kansas. Emportée par un cyclone en compagnie de son chien Toto, elle atterrit avec sa maison dans un étrange pays, écrasant au passage la méchante sorcière de l'Est. Désireuse de rentrer chez elle, Dorothy prend conseil auprès de la (gentille) sorcière du Nord, qui lui recommande d'aller trouver le puissant magicien d'Oz dans la cité d'émeraude. C'est chaussée de souliers d'argent magiques qu'elle va suivre la route de briques jaunes pour gagner la fameuse cité. En chemin, elle va croiser un épouvantail qui rêve d'avoir une cervelle, un bûcheron de fer-blanc qui, lui, voudrait un cœur et, enfin, un lion poltron auquel ne nuirait pas un peu de courage. Après de nombreuses péripéties, les quatre amis atteindront la cité d'émeraude. Pour autant, ils ne seront pas au bout de leurs peines, car le magicien d'Oz exigera d'eux un exploit hors du commun... Mais cela suffira-t-il ?




Quelle belle histoire ce livre ! Dès les premières pages, j'ai été plongé dans ce petit monde fantastique qui nous est si bien décrit que l'on se l'imagine très bien ... au point que j'ai fais abstraction du monde réel le temps de ma lecture.
Aussi, notre héroïne Dorothy, est très attachante et sa petite bande d'amis est composée de personnages hors du commun et sont tous très touchants. Ainsi, lors de leurs périples, quand ils rencontrèrent des obstacles, j'avais toujours peur qu'un malheur arrive à l'un d'entre eux.
De plus, la plume de l'auteur est si belle et si poétique que j'ai eu l'impression de lire un conte et, pas spécialement un livre destiné aux jeunes lecteurs car, il est plein d'émotions et surtout, il y a une bonne morale et des contextes qui poussent à la réflexion à travers cette histoire,  comme par exemple avec cet extrait :

- Quoi qu'il en soit, dit l’Épouvantail, je demanderai une cervelle plutôt qu'un cœur , car même s'il en avait un, un cœur ne servirait à rien à un idiot.
- Moi je préfère un cœur, répliqua le Bûcheron de Fer-blanc, parce qu'un cerveau n'a jamais rendu personne heureux, et le bonheur est la meilleurs chose au monde.

Pour conclure, ce roman est un véritable coup de cœur tant il est dépaysant et, il faut reconnaître que l'auteur avait vraiment une belle et grande imagination car, il faut avoir l'idée de mettre un épouvantail en avant en le rendant si émouvant.
Bref, il ne me restera plus qu'à voir son adaptation cinématographique puisque je n'ai pas encore vu ce grand classique.




6 commentaires:

  1. Oh mais il existe un roman!!! Il me semble avoir vu le film, il y a bien longtemps...
    (et je viens du catalogue de ma bibli, le livre y est!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! j'espère que tu aimeras :)
      A bientôt ! bon après-midi

      Supprimer
  2. J'adore ce roman, il fait partie de mes préférés. =)

    RépondreSupprimer
  3. Pas de coup de cœur pour moi, mais un classique qui m'avait vraiment bien plu :) Et, l'adaptation avec Judy Garland est top.

    RépondreSupprimer